:: Edimbourg :: Princes Street :: Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nom d'un Franklin (pv Claire)
avatar
Avatar : Sam Heugham
Mer 8 Aoû - 17:57
Voir le profil de l'utilisateur
Pour toujours et à jamais
Loin est mon insouciance et ma joie de vivre. Depuis la bataille de Culloden cette insouciance à laisser la place à la nostalgie, à cette part de mystère et de secret. Je suis devenu un homme solitaire, et bourru devant se cacher et devenir quelqu'un d'autre pour survivre. Je reste néanmoins à l'écoute et observateur. Par ma culture et suis resté loyal avec un brin d'obstination. Je suis ainsi maintenant même si je reconnais que je ne suis pas toujours forcément de très bonne compagnie. Quand je ressens le besoins de me retrouver seul loin de l'effervescence de l'imprimerie et d'Edimbourg je me rends dans la forêt. Nous sommes dimanche, ici je me sens comme apaiser et aussi en sécurité. Je peux laisser mes souvenirs m'envahir, je peux repenser à loisir à Claire ma douce Claire. Est elle arrivé à traverser les pierres? Est elle vivante ou morte? Si elle avait survécu est ce que notre bébé aussi? Quand je ferme les yeux, quand je laisse le vent balayer mon visage et ma chevelure rousse je peux me remémorer son odeur, sa voix. Elle est mon fantôme du passé, elle est ma force, elle est ma croix, elle est mon tout. La forêt me permet ce petit moment de pause loin de tout autres problèmes. J'ai peut être pensé trop rapidement quand j'entends non loin des bruits de sabots et des chiens. Une chasse? Ma pensée n'a pas le temps d'aller vagabonder que mon souffle se coupe violemment suite à une douleur me projetant à terre en avant. Je ne mets pas longtemps à comprendre que je viens de me faire tiré dessus. Je ne suis pas un gibier, je ne dois pas rester ici. J'arrive à me trainer dans un coin contre un arbre.

"Nom d'un franklin c'est pas vrai"


Phrase que Claire avait l'habitude de lancer quand elle était exaspéré. Je peux sentir le sang et la douleur je dois trouver quelques choses pour arrêter le sang. J'ai l'impression que mon épaule est déboitée. Je commence à entreprendre d'enlever ma chemise pour pouvoir appuyer sur la plaie en attendant de trouver mieux. Un bruit dans mon dos me fait sursauter

"Qui est là?"
Code par Hiyorin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Caitriona Balfe
Mer 8 Aoû - 19:12
Voir le profil de l'utilisateur

❝«Sing me a song of the Lass that is gone»❞
«- What if we rewrite the stars (Retrouvailles après vingt-ans de Jamie et Claire Fraser)»
Cela faisait vingt ans que Claire Fraser avait quitté Jamie Fraser, son époux et l'amour de sa vie sur la Bataille de Culloden dans les années 1700, et qu'elle était revenue à son époque, enceinte de leurs filles. Brianna Randall-Fraser avait grandit dans le secret de l'identité de son véritable père, jusqu'à récemment. Franck était décédé, et sa merveilleuse fille Brianna s'était posé des questions concernant ses origines. Claire avait été honnête avec elle, et lui avait parlé de Jamie, cet highlanders qui avait volé son cœur, et l'avait rendu dépendante de lui. Leurs histoire était tellement atypique, qu'elle ne savait pas si elle avait été une bonne oratrice pour l'expliquer à sa fille, qui au départ fut surprise, mais qui au fur et à mesure l'avait plutôt bien pris. Seulement Jamie était mort à la bataille de Culloden, alors elle devait arrêter de poursuivre un fantôme. Mort ? Ça elle pensait que c'était le cas, mais non. Jamie avait survécu, et il avait ouvert une boîte d'imprimerie en prenant le prénom d'Alexander Malcolm. Claire ne s'en était pas remise, et quand Roger, l'ami de sa fille le lui avait annoncé, elle avait failli perdre connaissance. Vivant, l'amour de sa vie était vivant, et elle avait perdue vingt-ans de sa vie. Il ne connaissait même pas sa fille, Seigneur...Elle devait le retrouver, elle devait retourner en l'an 1770, et le retrouver. Mais comment ? Et surtout, pourquoi ? Après tout la dernière fois qu'elle l'avait vu, elle avait vingt-ans, aujourd'hui vingt-ans s'était écoulé, et elle avait changé. Lui aussi il avait dû changer, et surtout, il devait avoir refait sa vie avec quelqu'un d'autre. A cette simple idée, elle en eut froid dans le dos. Imaginer qu'une autre femme le touche, la rendait malade. Mais elle devait essayer, au moins ça. Elle fit donc ses adieux à sa fille, en lui promettant qu'elle reviendrait, et elle l’espérait accompagner de son père, et elle traversa les pierres.

Elle s'était retrouvée dans la forêt d'Edimbourg, cela devait être la forêt, car il y avait des arbres partout. Puis elle entendit des chevaux, elle eut le temps de se cacher pour les voir au loin, ils semblaient traquer un homme. Non, impossible...Cet homme...Cette chevelure...Jamie! C'était Jamie. Claire courrait dans sa direction, quand soudain elle entendit un des hommes tirer, inconsciemment ou pas, et même s'ils voulaient faire de la chasse à l'animal, et non à l'homme, ils venaient juste de tirer sur l'amour de sa vie «JAMIIIIIIIIIEEEEEEE!» elle courrait dans sa direction tel une timbrée, et se mit à ses pieds. Heureusement qu'elle avait apporté le nécesaire de son temps, morphine inclus. Ciel, Jamie. «Nom d'un Franklin! Qui est là?» Jamie venait de demander qui avancait vers lui, alors elle alla vers lui. Avec tendresse elle fit une compression sur sa plaie, et comme si ils s'étaient vu la veille, elle annonça «Ne bouge pas, mon amour. Je suis là, je vais m'occuper de toi» puis comme pris d'une certaine euphorie, où que sais-je, quand Claire mit une main fraîche sur le front de Jamie, ce dernier perdit connaissance «JAMIIIIIIIIIEEEEEEE! James Alexander Malcolm Mckenzie Fraser, je t'interdit de m'abandonner! Pas maintenant que je t'ai enfin retrouvé! » puis Claire lui prodigua les premiers soins, après lui avoir administrer de la morphine, elle extrayait la balle, le plus délicatement possible après avoir aseptisée ses mains. Doucement, elle fit un bandage, et elle mit de l'eau fraîche sur le beau visage de son époux. Seigneur qu'il était beau, elle était tellement heureuse de l'avoir retrouvée...Elle espérait juste qu'il n'allait pas l'abandonner. Non, il n'avait pas le droit, "à la vie à la mort" il se l'était promis. Il avait intérêt à revenir à lui. Alors, calmement, elle posa sa tête fraîche sur son torse, et s'endormit attendant qu'il se réveille avec impatience. La balle extraite, il était hors de dangers. Son amour, son tendre amour. Son odeur lui avait tellement manquer, tellement.
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Sam Heugham
Mer 8 Aoû - 20:04
Voir le profil de l'utilisateur
Pour toujours et à jamais
Depuis la bataille de Culloden le fantôme de Claire n'est jamais bien loin. Sa voix, sa présence rassurante quand je suis blessé ou malade m'accompagne. Et encore présentement. Je me suis peut être cogné la tête car à la différence de d'habitude je peux sentir la peau du fantôme. Son odeur, sa main sur mon front. Je suis entrain de devenir fou ça ne peut être que ça. Puis la douleur s'intensifia sous la poigne du fantôme qui appuis me faisant perdre mes couleurs et connaissance, pendant combien de temps? Je ne saurais le dire. Quand je reprends conscience je sens un poids sur mon thorax mais aussi un bandage comme si on avait panser ma blessure. Je me sens un peu dans le brouillard comme si on m'avait fait boire de l'alcool à profusion. J'essaie de me redresser mais je n'y arrive pas. J'arrive à toussoter un peu dans l'espoir de mieux respirer.

"Je suis entrain de tourner fou..."


Je baisse les yeux mon regard se pose sur un amas de cheveux noir ondulés. Non je rêve se n'est pas possible elle ne peut pas être réel. Je ne peux pas m'empêcher de la toucher comme pour me convaincre que c'est qu'imagination. Je peux toucher, sentir son odeur. Je peux aussi sentir la froideur de son corps. Les nuits sont plutôt fraiche. J'arrive à attraper mon plaid qui m'accompagne toujours. Elle semble dormir. Je l'a couvre. Est ce que je suis fou ou est ce qu'elle est bien là? Je ne sais pas je ne sais plus mais peu importe pour le moment je veux profiter de ce moment présent. Malgré ma fièvre et mon état je ne peux détacher mon regard j'aimerai tellement que ce rêve ne prenne jamais fin.
Code par Hiyorin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Caitriona Balfe
Jeu 9 Aoû - 21:51
Voir le profil de l'utilisateur

❝«Sing me a song of the Lass that is gone»❞
«- What if we rewrite the stars (Retrouvailles après vingt-ans de Jamie et Claire Fraser)»
Claire était donc là, dans les bras de son adoré, dans les bras du père de leurs fille, Brianna. Ils étaient enfin réunis, ils allaient pouvoir vivre leurs amours, rattraper le temps perdu, seigneur comme elle était heureuse! Cet être était tellement important pour elle, alors, avant même qu'il se réveille, elle s'était mise contre lui, elle lui caressait ses beaux cheveux couleurs de feu mouillés avec un immense amour. Parce que sa vie à elle, c'était lui. Il était son monde, et son univers tout entier. Jamais plus elle ne voulait être séparée de lui, jamais plus. Plutôt mourir elle même. Oh bien-sûr, il devait être déphasé, car il murmurait "Je suis en train de tourner fou" et dans son sommeil, elle sentait son odeur, son haleine, son souffle sur son visage. C'est alors qu'elle se réveilla, et ses yeux bleus croisèrent les siens. Elle posa tendrement ses lèvres sur les siennes avant de murmurer «Non, Jamie, tu ne rêve pas. Je suis là, je suis revenue vers toi. Nous sommes ensembles pour l'éternité. Je t'ai enfin retrouvé mon amour» Jamie voulait dire quelque chose, mais à la place il grimaçait, alors elle posa ses mains fraîche sur sa blessure «Tu dois te reposer, mon amour. On t'a tiré dessus! Je vois que tu aimes toujours faire ton intéressant, Jamie Fraser» dans ses paroles, il n'y avait aucuns repproches, mais une profonde et intense douceur. Maitenant, elle s'occuperait de lui, elle lui raconterait tout. Elle lui montrerait leurs filles, oh seigneur, comme elle l'aimait, ça lui bloquait la poitrine de le voir, si proche d'elle. Pouvoir le toucher, le sentir, elle en eut des frissons de désirs qui lui parcourait tout le corps en pensant à leurs ébats, à eux. Enfin. Elle caressa son visage avec un amour infini, ses yeux dans les siens, en lui embrassant le visage de partout, les larmes aux yeux «Je t'aime! Oh Seigneur, qu'est ce que je t'aime mon amour! Tu m'as tellement manqué! J'ai cru que tu étais mort...Je t'aime, je t'aime, je t'aime!» ces mots, elle pouvait les dire inlassablement. Elle était tellement euphorique, ils étaient enfin réunis.
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Sam Heugham
Jeu 9 Aoû - 22:23
Voir le profil de l'utilisateur
Pour toujours et à jamais
Non je ne rêve pas, elle me le dit, me le répète elle est bien là en chair et en os je peux la toucher sans brasser du vent comme d'habitude. J'ai longtemps rêver à ces retrouvailles et puis j'en ai fais mon deuil. On m'a tiré dessus oui je me souviens j'essaie d'ouvrir la bouche j'ai besoins de mettre mes idées au clair mais elle m'empêche de me redresser. Ses mains fraiche sur ma blessure je peux sentir une vague de frissons me parcourir. J'arrive à poser mes mains sur les siennes. Ses mains sont tellement douces. Je peux sentir mes yeux se remplir de larme d'émotion. J'aimerai tellement la serrer dans mes bras.

"Claire, Claire tu es là vraiment là...Je t'aime tellement"

Oh bon dieu que je l'aime à toujours et à jamais. Dans mon coeur il n'y a que de la place pour elle. Malgré la fièvre et la douleur j'arrive à l'embrasser. Elle ne semble pas avoir changé contrairement à moi. Depuis Culloden il c'est passé vingt ans.

"Tu es si belle."

La nuit commence à tombé de plus en plus il vaut mieux ne pas rester ici mais Claire ne semble pas décider à me laisser me mettre sur mes deux jambes. Et pourtant il vaut mieux pour notre sécurité que l'on bouge

"On ne doit pas passer la nuit ici. Aide moi à me lever. C'est dangereux ici."
Code par Hiyorin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Caitriona Balfe
Jeu 9 Aoû - 22:41
Voir le profil de l'utilisateur

❝«Sing me a song of the Lass that is gone»❞
«- What if we rewrite the stars (Retrouvailles après vingt-ans de Jamie et Claire Fraser)»
Elle était dans ses bras, dans les bras de l'homme qu'elle aimait plus que tout au monde, son mari, son univers. Bon sang comme il était beau, il était splendide. Il la prit dans ses bras avant de rajouter "Claire, Claire tu es là vraiment là...Je t'aime tellement...Tu es si belle..." Claire lui ébouriffa les cheveux avec amour, et rougissait en même temps. Elle, belle? Que dire de lui ?  «Je t'aime tellement aussi mon adoré, j'ai tellement de choses à te dire! On a une fille, mon ange...Et elle te ressemble tellement..Arrête! Vingt-ans sont passées, j'ai vieilli...J'ai changé...Mais toi, toi tu es comme dans mon souvenirs, tu es toujours aussi merveilleusement beau mon tendre époux! T'es mon univers, tu le sais ça? Je croyais que ce moment ne reviendrai jamais...Je te croyais mort, Jamie...Est-ce que tu sais à quel point j'ai vécu à moitié ma vie, sans toi dans ma vie? » elle le regardait avec des yeux remplis de larmes, l'émotion sans doutes, elle ne voulait pas pleurer de base, mais elle était tellement heureuse...C'était des larmes de joie. Puis il se mit sur ses deux jambes "On ne doit pas passer la nuit ici. Aide moi à me lever. C'est dangereux ici." elle s'inquièta, il ne pouvait pas marcher, et où irait-ils, ils étaient en pleine forêt ? Avec des yeux tendres, elle se leva à sa hauteur avant d'annoncer inquiète  «Mais Jamie, où irons-nous mon amour? Nous sommes en pleine forêt! Et tu es blessé, c'est plus sage que tu... » mais elle n'avait pas continuer sa phrase qu'il avait poser ses lèvres sur les siennes, et qu'il l'avait attirer à lui. Il était peut-être blessé, mais il semblait ne pas avoir perdue de sa force légendaire. Jamie, son Jamie...Elle mit sa tête dans ses cheveux, les respirant avec amour, elle le serra fort contre elle, attendant ses instructions. Après tout, il n'avait peut-être pas totalement tord de vouloir bouger...
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Sam Heugham
Ven 10 Aoû - 7:50
Voir le profil de l'utilisateur
Pour toujours et à jamais
C'est avec beaucoup de tendresse et d'attention que j'écoute ma chère et tendre parler. Nous avons une fille, d'après ses dires elle me ressemble mais elle n'est pas là qu'elle âge elle a? Est ce qu'elle connait mon existence. Oui vingt ans se sont passé elle ne doit plus être un bébé. Est ce que Claire à retrouvé Frank? Je n'ose poser la question a t'elle put quand même être heureuse? Je ne saurais le dire. L'important c'est le moment présent. De mon coté il c'est aussi passé tellement de péripéties depuis Culloden. Moi aussi j'ai changé je suis plus bigleux par exemple, plus boiteux également.

"Ton tendre époux à aussi prit vingt ans lassy. Tu retrouve un époux à moitié bigleux et quelques peu boiteux. Il c'est passé tellement de péripéties en 20 ans. Aussi pour Fergus. Notre fille doit être magnifique."

Mais pour parler de tout cela je serais plus à l'aise de nous savoir à l'abris. Bien naturellement il serait plus sage de ne pas bouger mais je suis pas en sucre se n'est pas cela qui va me tuer. En plus Claire est de retour ce qui me donne un nouveau souffle, une nouvelle raison de me battre

"Je n'habite pas loin d'ici. Je survivrai à cette blessure j'ai connu pire. Il vaut mieux bouger plutôt que de tomber sur des loups ou ours."

Avec l'aide de Claire j'arrive à me mettre sur mes deux jambes. Un peu chancelant je dois prendre un instant appui sur le tronc d'arbre à mes cotés. Il va falloir qu'elle m'aide à marcher.

"Je vais avoir besoin de ton aide."

Code par Hiyorin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: